Toulouse. Un contrat de 3 milliards de dollars pour Thales Alenia Space

Toulouse. Un contrat de 3 milliards de dollars pour Thales Alenia Space

La constellation comprendra 298 satellites / Crédit : Pixabay
La constellation comprendra 298 satellites / Crédit : Pixabay

L’entreprise franco-italienne vient de signer un contrat de plusieurs milliards de dollars avec Telesat. Elle aura pour mission de construire la future constellation de satellites de communication du géant canadien.

C’est un contrat colossal que vient de décrocher Thales Alenia Space, coentreprise formée par le français Thales et l’italien Leonardo. À l’issue d’un appel d’offres lancé en 2017 auquel participait également Airbus, le constructeur implanté à Toulouse et Cannes a été retenu par le canadien Telesat pour construire sa future constellation de satellites de communication. Baptisée Lightspeed, cette dernière comptera 298 satellites en orbite basse.

Les satellite, pesant environ 700 kilos chacun, permettront de fournir de l’internet haut débit aux clients professionnels de Telesat partout dans le monde. « Lightspeed offrira le même type de performances que les réseaux terrestres par fibre optique, à un coût abordable, et ce à l’échelle mondiale », a indiqué Hervé Derrey, PDG de Thales Alenia Space.

Un contrat historique et gigantesque qui rapportera à l’entreprise environ 3 milliards de dollars. Cet accord a été signé en présence de Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie, des Finances et de la relance en France, qui a annoncé la nouvelle sur Twitter.

Lancement des satellites en 2023

Les treize premiers satellites devraient être assemblés prochainement sur le site de Toulouse, qui emploie à l’heure actuelle près de 3 000 personnes. Quant aux 285 satellites restants, le plan industriel sera bouclé dans les prochains mois. « Il y aura des créations d’emplois significatives en Europe et au Canada », a mentionné Dan Goldberg, le PDG de Telesat. De son côté, Bruno Le Maire a avancé le chiffre de 1000 postes supplémentaires sur l’ensemble du territoire national. Le site toulousain devrait donc logiquement augmenter ses effectifs.

Le lancement des premiers satellites est prévu d’ici deux ans, pour un début d’utilisation des services commerciaux annoncé au second semestre 2023. Les derniers lancements auront lieu en 2025, mais le service sera opérationnel dès 2024. La constellation de Telesat viendra concurrencer les nombreux projets en orbite basse, telles que Starlink de l’américain SpaceX.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?