Comment savoir si vos identifiants ont fuité sur internet ?

Comment savoir si vos identifiants ont fuité sur internet ?

Plusieurs millions de comptes concernés par une fuite de données. Crédits - CC0
Plusieurs millions de comptes concernés par une fuite de données. Crédits - CC0

Plusieurs milliards d’adresses mails ainsi que des mots de passe ont fuité sur internet. Si vous êtes concerné, il est vivement conseillé de changer de mot de passe. Pour savoir si vous êtes à risque, il existe quelques outils.

C’est une immense base de données qui a été diffusée sur internet. Nommée « COMB », on y recense 3,2 milliards d’adresses mail ainsi que leur mots de passe respectifs. Il s’agit d’une compilation de plusieurs fuites de données, venant de sites comme Netflix ou LinkedIn. Ce serait l’une des plus grosses base de données de ce type. Si vos e-mail sont hébergés chez Gmail ou Hotmail, vos identifiants sont peut-être à risque. Afin de savoir si vous allez devoir modifier vos codes, il existe plusieurs sites qui parcourt divers bases de données afin de vous indiquer si vous vous y trouvez.

Protéger ses informations

Google propose son propre outil de gestion de mots de passe. Il permet de surveiller la sécurité de votre compte ainsi que des identifiants d’autres sites que vous avez décidé d’enregistrer chez Google. Pour ce faire, cliquez sur votre icone et allez sur « Gestion du compte ». Sur la première page, cherchez la case intitulée « Nous assurons la sécurité de votre compte » et appuyez sur « Démarrer ». A partir de là, vous pourrez accéder à divers informations dont le « Check-up des mots de passe ». Ici, Google vous indiquera si la sécurité de certains comptes est compromise ou si des mots de passe peuvent être améliorés.

Sinon, pour toutes vos adresses mails, il existe le site CyberNews qui permet de vérifier si on fait parti des comptes concernés par une fuite, dont « COMB ». Le site internet Have I been pwned permet de faire la même chose, mais il vous indique sur quel site vos indentifiants ont été récupéré. Si vous êtes concernés, il est conseillé de changer immédiatemment son mot de passe.

Des fuites récurentes

Ce n’est pas la première fois qu’internet est secoué par un événment de ce type. Le réseau social professionel LinkedIn avait été piraté et l’entreprise affirmait que 6,5 millions de comptes étaient concernés. Un chiffre vu à la hausse un peu plus tard puisqu’en réalité, il était plus proche de 160 millions. En 2014, c’est le site de vente en ligne eBay qui annonçait que 145 millions de personnes allaient devoir modifier leurs identifiants. Mais la palme revient à CAM4, un site recensant du contenu pornographique. Là, les informations personnelles de presque 11 milliards de comptes ont été compromises. Et la fuite ne concernait pas que des mots de passe, puisque des données bancaires ainsi que des informations sur l’orientation sexuelles de certaines personnes se sont retrouvés dans la fuite.

Il est donc conseillé de surveiller régulièrement l’état et la sécurité de vos identifiants.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?