Finale de la Coupe du Monde des Clubs : Gignac peut s’inscrire un peu plus dans la légende des Tigres

Finale de la Coupe du Monde des Clubs : Gignac peut s’inscrire un peu plus dans la légende des Tigres

En trois saisons, Gignac aura marqué l'histoire du TFC. Crédit: CC BY 3.0 de Luc-Eric Manneville
En trois saisons, Gignac aura marqué l'histoire du TFC. Crédit: CC BY 3.0 de Luc-Eric Manneville

Les Tigres affrontent ce soir, à 19h, le Bayern Munich pour une finale de Coupe du Monde des Clubs. Côté mexicain, l’ex toulousain devenu star des Tigres, André-Pierre Gignac, a l’occasion de marquer un peu plus l’histoire de son club.

La finale de la Coupe du Monde des Clubs c’est ce soir. Pour l’occasion, le Bayern Munich va se confronter aux Tigres du Mexique. Un club qui voit évoluer depuis 5 ans et demi l’ancien international français André-Pierre Gignac. Là-bas, il est tout simplement adulé par les supporters depuis son arrivée. Il faut dire qu’en cinq saisons, il s’est imposé comme le meilleur buteur de l’histoire du club avec 143 réalisations en 238 matchs (soit un ratio de 0,6 buts par match).

Et il a encore une fois conforté son statut lors de cette Coupe du Monde des Clubs. Le français a inscrit les deux buts de son équipe lors des quarts de finale, et un penalty contre les Brésiliens de Palmeiras en demi qui a envoyé les Tigres en finale. Il est ainsi l’unique buteur du club dans la compétition pour cette édition.

Un Gignac dans l’histoire du TFC

Avant de s’envoler pour l’Amérique Centrale, on l’a vu fouler les pelouse du Stadium dans la Ville Rose. Il y débute en 2007. Sa première année ne reste pas dans les annales. Il est peu de fois titulaire et n’inscrit que deux buts en championnat. Mais c’est lors de la saison suivante qu’il va se révéler. Il est installé comme titulaire par Alain Casanova. C’est là qu’il va montrer l’étendue de son talent. Il sera élu à deux reprises, en septembre et mars, meilleur joueur de Ligue 1.

Il devient l’avant-centre à avoir inscrit le plus de buts sur une saison avec 24 réalisations. Il bat l’ancien record de Yannick Stopyra et ses 17 buts lors de la saison 1984-1985. Le joueur est également élu meilleur buteur du championnat cette saison-là. La saison 2009-2010 sera moins bonne que la précédente notamment en raison de blessures. Il terminera tout de même meilleur buteur du club sur cette saison avec 11 buts inscrits. Après trois années au sein du l’équipe toulousaine, il est vendu à Marseille pour 18 millions d’euro. Il aura marqué l’histoire du TFC.

Un avant et un après Gignac pour les Tigres

Après cinq ans à l’OM, il débarque à Monterrey au Mexique à l’été 2015. Tout le monde a d’abord cru à une pré-retraite dorée dans un pays exotique. La suite fera mentir les mauvaises langues. Avant l’arrivée de Gignac, les Tigres n’avaient glané que trois championnats et trois coupes nationales en 55 ans d’existence. En cinq saisons avec lui, l’équipe a remporté quatre championnats et trois supercoupes mexicaines. Un évolution radicale permise en grande partie par l’ancien toulousain. Autre exploit, ces cinq dernières années, les Tigres ont joué quatre finales de la Ligue des Champions de la Concacaf (Confédération Amérique du Nord et Centrale). S’ils en ont perdu trois, la quatrième fois a été la bonne. Ils ont remporté la prestigieuse compétition cette année.

Après avoir tout gagné avec son club sur le continent, le prochain objectif de Gignac est de se confronter à nouveau aux clubs européens. Et quoi de mieux qu’une Coupe du Monde des Clubs à ajouter à un palmarès déjà bien rempli ? Pour cela, il devra se frotter à ce qui est peut-être la meilleure équipe actuelle d’Europe.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?