Toulouse-Blagnac : Trois ans de prison pour avoir passé de la drogue à la frontière

Toulouse-Blagnac : Trois ans de prison pour avoir passé de la drogue à la frontière

Le prévenu a caché la drogue dans un double fond de sa valise / Crédit : Pixabay
Le prévenu a caché la drogue dans un double fond de sa valise / Crédit : Pixabay

Il tente de passer la frontière à l’aéroport Toulouse-Blagnac avec 2,5 kilos de cocaïne cachés dans sa valise mais se fait prendre : un jeune guyanais de 23 ans condamné à 3 ans de prison.

Fin janvier, un homme de 23 ans originaire de Guyane est interpellé à l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Dans la valise du voyageur, les douaniers découvrent un double fond. Derrière celui-ci sont cachés 2,5 kilos de cocaïne. Placé en garde à vue, le jeune homme a été jugé vendredi 5 février pour importation de produits stupéfiants.

Devant le tribunal correctionnel de Toulouse, le prévenu défend sa version des faits, la même qu’il a donné aux enquêteurs de la direction territoriale de la police judiciaire (DTPJ) de Toulouse, rapporte La Dépêche du Midi. Originaire de Guyane et habitant à Castelnaudary, dans l’Aude, le jeune homme s’est rendu en Amérique du Sud pour annoncer la grossesse de sa femme à son père.

2,5 kilos importés de Guyane pour revendre dans la région

Une fois à Cayenne, il a l’opportunité d’acheter ces 2,5 kilos de cocaïne pour un total de 10 000 euros. De quoi lui permettre de créer un réseau en Occitanie. Une version qui ne convainc pas le procureur de la République, qui requiert 3 ans de prison ferme.

Toujours selon La Dépêche du Midi, l’avocat du prévenu doute également de la version défendue par son client. « Sans réseaux à Castelnaudary, comment pouvait-il écouler cette drogue ? ». Le guyanais a été condamné à 3 ans de prison, dont 1 avec sursis. 

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?