Le nombre d’étudiants à Toulouse en hausse en 2018

Le nombre d’étudiants à Toulouse en hausse en 2018

Le nombre d'étudiants a augmenté de 13 % entre 2012 et 2018. Crédit : Guillaume Pannetier.
Le nombre d'étudiants a augmenté de 13 % entre 2012 et 2018. Crédit : Guillaume Pannetier.

Depuis 2012, le nombre d’étudiants à l’Académie de Toulouse a augmenté de près de 13 %. Celle-ci compte en 2018 plus de 138 670 étudiants.

En 2020, l’Académie de Toulouse est la 1ère académie de France métropolitaine et la 2e plus grande académie de France en superficie, après la Guyane. Elle compte 2 950 communes et plus des trois quarts de son contingent total est situé dans la commune de Toulouse.

En 2018, date des données disponibles les plus récentes, l’Occitanie compte 254 514 étudiants dont 138 670 dans la zone toulousaine, contre 540 900 en France. 61% des étudiants sont inscrits dans des universités. Le public compte la majorité à la fois des étudiants inscrits mais aussi des établissements d’enseignement supérieur implantés dans la zone toulousaine.

L’apprentissage est en hausse depuis 5 ans

L’Académie de Toulouse compte 19 466 apprentis en 2018. Un taux qui a augmenté de 3% depuis, avec 20 133 apprentis en 2020. Lors de l’année 2017-2018, la formation par l’apprentissage est plus orientée vers les domaines de la production (60,5% de l’effectif total dans l’Académie de Toulouse, contre 56% au niveau national).

Les formations post-baccalauréat permettent le plus de progression à l’apprentissage, en particulier les formations de niveau II (Licences pro., DCG, entre autres). C’est aussi dans ces formations que les filles sont presque aussi nombreuses que les garçons. En tout, elles représentent 30,5% des effectifs.

Les effectifs augmentent de 20,9% en 2017-2018 par rapport à 2016-2017. Les trois quarts des apprentis dans l’Académie dépendent d’un CFA privé, mais c’est dans le public que la hausse des effectifs est la plus forte avec + 8,0%, contre 1,9% dans le privé.

Que ce soit en apprentissage ou dans l’enseignement supérieur, les effectifs d’étudiants dans l’Académie de Toulouse sont en hausse depuis plusieurs années. Un phénomène qui s’explique aussi par la hausse de la population en Occitanie, qui est de + 2,9% entre 2014 et 2019. En France, on note dans la croissance des inscriptions en enseignement supérieur une grande part d’étudiants étrangers en mobilité internationale, selon le Ministère de l’enseignement supérieur, sur les 5 dernières années (10,6% des inscrits contre 9,7% en 2013).

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?