Boycott de l’appel d’offre pour les droits TV du football français

Boycott de l’appel d’offre pour les droits TV du football français

Canal+ récupère les droits de la Ligue 1 jusqu'à la fin de la saison
Canal+ récupère les droits de la Ligue 1 jusqu'à la fin de la saison

Depuis maintenant plusieurs semaines, la chaîne Téléfoot a laissé vacants 80 % des matchs de la Ligue 1. Mais l’appel d’offre de ce lundi matin semble avoir été boycotté par Canal + et BeIn Sports. Alors que les clubs de football français ont tout de même reçu 4 offres.

Alors que Téléfoot, appartenant à Médiapro, devait s’éteindre le 31 janvier, la chaîne sino-espagnole pourrait bien continuer à diffuser les matchs de Ligue 1 bien plus que plusieurs jours. Tout n’est pas encore fixé concernant la retransmission des matchs de championnat de France sur la chaîne payante, mais les images continuent d’être émises et pour encore quelques jours.

Pas d’argent pour les clubs de football français mais toujours des images

Ce lundi 1er février, la Ligue de Football Professionnelle attend des appels d’offres pour le rachat des matchs laissés vacants par Mediapro. Les lots présentés seraient de l’ordre de 80 % de la Ligue 1 et de la Ligue 2, pour la durée des droits TV actuel soit jusqu’à la fin de la saison 2023/2024, pour un total annuel de 830 millions d’euros.

Les deux favoris à ce rachat boycottent pourtant l’appel d’offre. En effet, Canal + n’y aurait même pas participé, selon L’Équipe. Le groupe présidé par Maxime Saada avait doublement contesté la consultation de la Ligue de Football professionnel (LFP), devant le Tribunal de commerce de Paris mais aussi auprès de l’Autorité de la concurrence. Canal + pense avoir suffisamment surpayé les droits racheté à BeIn Sports, 330 millions d’euros.

Le deuxième média a ne pas avoir participé à cet appel d’offre ce lundi, n’est autre que BeIN Sports. Le groupe présidé par Nasser Al-Khelaïfi a pris le partie d’avoir le même comportement que Canal +.

Téléfoot toujours en course, tout comme … Amazon

Toujours selon nos confrères de L’Équipe, Jean-Michel Roussier, le directeur éditorial de Téléfoot, aurait participé à l’appel d’offre « en son nom propre » pour tout les trois prochaines saisons.

Visiblement un autre grand groupe serait scruté de près pour l’appel d’offre de la LFP: Amazon. Le géant du web est attendu parmi les acteurs, alors que la plateforme de streaming, DAZN n’a fait aucun commentaire pour les droits de la Ligue 1 et la Ligue 2.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?