Trop de monde lors d’une vente d’objets organisée au Tommy’s dinner de Labège, la police intervient

Trop de monde lors d’une vente d’objets organisée au Tommy’s dinner de Labège, la police intervient

Le Tommy’s dinner effectuait une vente d’objets vintage ce matin à Labège. Crédit:  Tommy’s dinner
Le Tommy’s dinner effectuait une vente d’objets vintage ce matin à Labège. Crédit: Tommy’s dinner

Ce matin à Labège, le célèbre « Tommy’s dinner » a organisé une vente d’objets vintage. Une information qui n’a pas échappé aux toulousains. Nombreux, ils se sont pressés devant l’enseigne avant l’ouverture. En raison du nombre de personnes présentes, la police est intervenue et a cessé les ventes.

Avant l’ouverture prévue à 10 heures ce matin, une file se forme à l’entrée de l’enseigne. La communication de l’événement qui a été faite sur les réseaux sociaux a été efficace. Cette vente privée organisée par le Tommy’s dinner a rassemblé beaucoup de toulousains. Certains viennent même de loin. En effet, certains étaient désireux d’acquérir de précieux objets vintages afin d’agrandir leurs collections. Malgré une capacité d’accueil de 30 personnes, il restait encore du monde sur le parking après l’ouverture. Compte tenu de l’affluence générée, les forces de l’ordre sont arrivées vers 11 heures pour stopper l’événement.

Les gérants de l’enseigne, eux, ne voulaient que « rentrer un peu d’argent » d’après La Dépêche du Midi. Mais le nombre de personnes présentes à l’extérieur posait visiblement problème en ces temps de pandémie. Un « problème » qui met dans l’incompréhension certains membres du staff. Ils ne comprennent pas pourquoi certaines enseignes du centre-ville qui génèrent beaucoup de passage ne ferment pas non plus leurs portes.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?