Épiphanie: La galette des rois vaut de l’or cette année

Épiphanie: La galette des rois vaut de l’or cette année

Certaines boulangeries ont enregistré plus de ventes en une semaine qu'au court de l'ensemble du mois de janvier 2020 - Crédit : Nicolas Sadourny
Certaines boulangeries ont enregistré plus de ventes en une semaine qu'au court de l'ensemble du mois de janvier 2020 - Crédit : Nicolas Sadourny

Dans la banlieue toulousaine, les ventes de galettes des rois ont explosé depuis début janvier. Les boulangers enregistrent des chiffres records en peu de temps, certaines commandes ont été passées plusieurs semaines en avance.

L’épiphanie est une étape immanquable pour beaucoup de familles françaises. Une occasion de se réunir à nouveau peu après les fêtes pour déguster ensemble une galette ou une brioche fraîchement préparée par un boulanger. Avec bien sûr à la clé l’espoir de trouver la fève et d’être sacré roi ou reine.

Et cette année encore, malgré les conditions particulières, les maîtres du pain n’ont pas été en reste. À Plaisance-du-Touch près de Toulouse, les clients affluent ce lundi 25 janvier au matin. Et bien souvent en plus de la baguette traditionnelle, ils ne peuvent s’empêcher de regarder les frangipanes et d’en emporter une.

Un bonheur évidemment pour Jean-François Fonta, artisan boulanger : « On est encore en train de pétrir, on ne s’arrête pas afin de pouvoir tenir le rythme. Je n’ai pas de chiffres précis mais c’est sûr qu’on a déjà vendu plus de galettes que l’an dernier ».

50% de ventes supplémentaires en une semaine par rapport à 2020

Dans une autre enseigne plaisançoise, les chiffres sont saisissants. La patronne de la boulangerie, Emmanuelle Didout, n’a que quelques minutes avant de devoir remettre les mains à la pâte : « Dès la première semaine, on a vendu 50% de galettes en plus que pendant le mois de janvier 2020 entier ».

Les clients prennent généralement commande quelques jours avant le 6 janvier, date officielle de l’épiphanie. Pour cette édition 2021, le téléphone a sonné un peu plus tôt raconte Emmanuelle : « On a reçu les premières commandes pendant les fêtes de noël, c’est vraiment incroyable. Là actuellement on est à environ 1600 galettes déjà vendues. On tient les comptes avec le nombre de fèves qu’il nous reste ».

Du côté des clients de passage à la boulangerie ce matin, ce n’est pas vraiment une surprise : « J’ai mangé quatre fois de la galette depuis début janvier » raconte Michelle, « On le fait en petits comités pour ne pas avoir trop de monde à table, donc on invite différents membres de la famille à chaque fois pour profiter de tout le monde ».

Pour Vincent, c’était son deuxième achat ce matin depuis le début de l’année : « On essaye de rattraper un peu les plaisirs qu’on a manqué. Moi par exemple j’ai fêté le nouvel an seulement avec mon épouse, alors vous voyez, la galette des rois c’est l’occasion d’enfin se retrouver en famille autour de quelque chose de bon ».

Quelles que soient les raisons, le fait est que les boulangeries n’ont pas manqué de travail en ce début d’année 2021. Avec des chiffres déjà si hauts, le record risque d’être dur à battre l’an prochain.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?