Italie. Une région entière confinée à tord, à cause d’une erreur mathématique

Italie. Une région entière confinée à tord, à cause d’une erreur mathématique

La région de Lombardie, dans le nord de l'Italie, a été confiné une semaine à cause d'un mauvais calcul. - Crédits : Creative Commons
La région de Lombardie, dans le nord de l'Italie, a été confiné une semaine à cause d'un mauvais calcul. - Crédits : Creative Commons

Depuis une semaine, la région de Lombardie et sa célèbre métropole Milan étaient confinées… par erreur. De mauvaises statistiques avaient poussé le gouvernement à durcir les restrictions sanitaires.

C’est un confinement qui, une fois l’amertume passée, saura en faire rire plus d’un. Il y a une semaine, la région de Lombardie, cœur économique du nord de l’Italie, s’est vue classée en « zone rouge », synonyme du plus haut degré de gravité de la situation épidémiologique locale. Ses habitants ont alors été contraints de respecter un confinement à la maison et seuls les commerces de premières nécessités étaient ouverts.

Seulement voilà, les statistiques régionales concernant le nombre de personnes détectées positives au Covid-19 étaient… fausses ! En réalité, rien ne justifiait que de telles mesures sanitaires entrent en vigueur.

Le gouvernement rectifie le tir

Après s’être renvoyé la balle pour élire le responsable de cette erreur statistique, le gouvernement et les autorités locales ont fini par réviser les chiffres. Un décret est alors venu mettre un terme à ce confinement boiteux et rendre aux habitants leur liberté. Dès aujourd’hui, dimanche 24 janvier, la région italienne repassera donc en « zone orange », moins contraignante.

Depuis le début de la pandémie, plus de 85 000 personnes ont succombé au Covid-19 en Italie. Près de 500 sur la seule journée d’hier.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?