Restaurants fermés jusqu’en avril : le gouvernement y réfléchit

Restaurants fermés jusqu’en avril : le gouvernement y réfléchit

Crédits : Bary Isaac
Crédits : Bary Isaac

Après une année 2020 en dents de scie pour les restaurateurs, l’année 2021 n’annonce pas de bonnes surprises. S’ils avaient rapidement fait une croix sur une ouverture pour les fêtes de fin d’année, ils ne pensaient pas devoir attendre avril pour accueillir à nouveau les clients.

Déjà très inquiets face à leurs situations financières, les restaurateurs pourraient ne pas ré-ouvrir leurs portes avant le 6 avril selon Le Point. Les bars et les cafés pourraient eux, rester fermés jusqu’en juin. Pas de nouvelles pour les boites de nuit, fermées depuis mars dernier, et qui pourraient rester portes closes jusqu’à la fin de l’année.

Pour certains, cette annonce pourrait s’accompagner d’une fermeture définitive. Dans toute la France, les cuisiniers ont interpellé le président de la République, réclamant plus d’aides, dont l’annulation des charges patronales durant l’état d’urgence sanitaire et un moratoire sur les loyers.

Des aides insuffisantes

Si la vente à emporter a été adoptée par un grand nombre d’enseignes, les charges qu’elle implique sont élevées et les ventes ne sont pas aussi nombreuses qu’avec un restaurant ouvert. Même prorogé, le chômage partiel mis en place depuis décembre (jusqu’à 200 000 euros par mois) et l’aide exceptionnelle (jusqu’à 3 millions d’euros sur la période de janvier à juin) ne sauveront pas tous les restaurants, dont certains sont déjà au bord de la faillite.

Lire aussi : À Toulouse, les salles de cinéma indépendantes sont à l’agonie

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?