Etablissements secondaires : la rentrée 2021 inquiète les syndicats enseignants

Etablissements secondaires : la rentrée 2021 inquiète les syndicats enseignants

Au centre, Mostafa Fourar, recteur de l'académie de Toulouse a annoncé les moyens mis en place pour la rentrée 2021. Crédit : Thomas Naudi
Au centre, Mostafa Fourar, recteur de l'académie de Toulouse a annoncé les moyens mis en place pour la rentrée 2021. Crédit : Thomas Naudi

Ce mardi 19 janvier, l’académie de Toulouse a présenté les moyens mis en place pour la rentrée 2021. Si, dans le premier degré, une augmentation des effectifs est prévue, la situation des collèges et lycées inquiète les syndicats enseignants.

Le recteur de l’académie de Toulouse a présenté les moyens mis en place pour la rentrée prochaine, en septembre 2021. Une augmentation de 50 emplois dans le premier degré – écoles maternelles, élémentaires et primaires – ainsi qu’un dédoublement des classes de grande section dans les réseaux d’éducations prioritaires ont été annoncés. 

« Nous atteignons des niveaux jamais atteints en termes d’heures supplémentaires »

En ce qui concerne les collèges et les lycées, le rectorat a annoncé 25 équivalents temps plein supplémentaires alors même que la projection des effectifs prévoit 2 255 élèves de plus dans le secondaire à la rentrée 2021. A première vue, il s’agit donc d’une augmentation de moyens. Mais selon le Syndicat national des enseignements de second degré, « si le ministère affiche une dotation positive de 25 équivalents temps plein d’enseignants, il s’agit en réalité de la perte de 55 emplois, masquée par l’attribution de 80 équivalents temps pleins à assurer en heures supplémentaires »

« La charge de travail pour les enseignants va augmenter, nous atteignons des niveaux jusque là jamais atteints dans l’académie en termes d’heures supplémentaires, certains professeurs vont dire stop, estime de son côté Pierre Priouret, secrétaire général du syndicat enseignant. Nous avons échangé hier avec le recteur car c’est un vrai souci. Eux sont confiants quant à l’absorption des heures supplémentaires. » 

Contexte sanitaire oblige, le bilan dans les établissements scolaires a également été évoqué. Une situation sanitaire encore « maitrisée » selon Mostafa Fourar, le recteur de l’académie. À ce jour, un peu plus de 550 élèves et 125 personnels ont été testés positif au Covid-19. Des contaminations qui ont entraîné la fermeture de trois écoles et un lycée. Le fonctionnement des classes en semi-présidentiel est quant à lui prolongé au delà du 20 janvier. 

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?