Le maire de la Ville rose s’interroge sur l’efficacité d’un couvre-feu à 18 heures

Le maire de la Ville rose s’interroge sur l’efficacité d’un couvre-feu à 18 heures

Le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc lors des vœux à la presse ce jeudi. Crédit : Guillaume Pannetier
Le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc lors des vœux à la presse ce jeudi. Crédit : Guillaume Pannetier

Ce jeudi matin s’est déroulé la traditionnelle cérémonie de vœux à la presse par Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse. À quelques heures de la conférence de presse du Premier ministre Jean Castex, il s’interroge sur l’efficacité du couvre-feu à 18 heures. 

Alors que les chiffres des nouvelles contaminations continuent d’inquiéter le gouvernement, plane la menace d’une extension du couvre-feu dès 18 heures à toute la France. Une mesure stricte critiquée par Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, qui doute de l’efficacité de ce nouveau couvre-feu. 

« Une fragilisation du tissu économique » 

Le maire de la Ville rose doit s’entretenir aujourd’hui avec le préfet de Haute-Garonne Étienne Guyot, pour savoir si lui-même a des informations sur le sujet. Jean-Luc Moudenc s’est également montré hostile à la généralisation du couvre-feu à 18 heures. « Je m’interroge sur l’efficacité sanitaire d’une telle mesure. Dans ce créneau d’heures là, en général, les gens ne traînent pas. Ils ne restent pas confinés et regroupés avec d’autres personnes longtemps dans un même endroit. » déclare l’élu. De plus, selon l’édile de Toulouse, ce nouveau couvre-feu risque une nouvelle fois de fragiliser l’économie et les commerçants de la Ville rose. « Il risque d’y avoir une inquiétante fragilisation du commerce indépendant. Quand on sort du boulot et si on va chercher les enfants à l’école, on n’ira pas faire les courses. » explique Jean-Luc Moudenc

🎙️ Écoutez la réaction du maire de Toulouse à propos du couvre-feu ⬇️

Plusieurs centres de vaccination à Toulouse

Pendant ses vœux, Jean-Luc Moudenc a annoncé l’ouverture dès lundi du centre de Congrès Pierre-Baudis pour la seconde étape de la campagne de vaccination ouverte aux plus de 75 ans. Ce centre est prévu pour fonctionner six jours sur sept, huit heures par jour. Au total, 5 centres municipaux seront mis à disposition pour la vaccination à Toulouse : place de la Daurade (depuis le 5 janvier), le Centre de Congrés Pierre-Baudis et 3 autres centres destinés à vacciner les médecins libéraux. « La vaccination générale nous permettra de tourner la page » affirme Jean-Luc Moudenc lors de cette conférence de presse, il ajoute également « je me ferai vacciner publiquement pour donner l’exemple quand mon tour viendra ».

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?