Désaccord sur le nombre de centres de vaccination contre la Covid en Haute-Garonne

Désaccord sur le nombre de centres de vaccination contre la Covid en Haute-Garonne

Le préfet de Haute-Garonne Etienne Guyot souhaite l'ouverture d'un centre pour 50 000 habitants, pour le président du département Georges Méric il en faut deux fois plus
Le préfet de Haute-Garonne Etienne Guyot souhaite l'ouverture d'un centre pour 50 000 habitants, pour le président du département Georges Méric il en faut deux fois plus - Crédits : CC BY-ND 2.0 par Département des Yvelines

Le préfet de Haute-Garonne Etienne Guyot et le président du département Georges Méric ont fait part de leur mésentente sur le nombre de centres de vaccination à mettre en place sur le territoire pour endiguer la menace de la Covid-19. Une carte les répertoriant est pourtant attendue dans les prochains jours pour vacciner les plus de 75 ans.

Alors que des chiffres sont attendus sous peu à ce sujet, il y a encore de grands débats au sommet de la Haute-Garonne pour la gestion du coronavirus. Georges Méric, président de la Haute-Garonne, a montré son désaccord avec le préfet Etienne Guyot. Les deux hommes ont des avis divergents quant au nombre de centres de vaccination anti-covid à rendre opérationnels dans le département. Selon France 3 Régions, la difficulté résiderait dans la densité de population en Haute-Garonne, un département à la fois très urbain et très rural selon les zones.

Pour le préfet Etienne Guyot, l’objectif à viser est d’un centre pour 50 000 habitants. Pour Georges Méric, il faudrait multiplier ce nombre par deux, soit un centre pour 25 000, afin de vacciner plus intensivement. Bien que la différence soit encore considérable, Georges Méric affirme que le préfet a déjà fait un pas dans la discussion. Le nombre moyen de centres en France est de un pour 100 000 habitants.

Prioriser les personnes les plus fragiles

Les premiers vaccins livrés en Haute-Garonne sont destinés aux personnes ayant 75 ans ou plus. Elle représentent environ 100 000 habitants dans le département. Le vice-président de Haute-Garonne Jean-Jacques Mirassou ce mercredi 13 janvier que 10 000 doses de vaccins étaient prêtes pour les plus de 75 ans dans le département. Il a également assuré que l’Agence Régionale de la Santé (ARS) avait garanti un approvisionnement régulier et conséquent de vaccins dans les prochains jours afin de poursuivre l’effort contre le virus.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?