Recap : les propos du gouvernement français quant aux possibles nouvelles mesures sanitaires

Recap : les propos du gouvernement français quant aux possibles nouvelles mesures sanitaires

Le premier ministre vient d'annoncer de nouvelles mesr
Jean Castex aurait expliqué que le confinement ne serait pas à exclure mais que le couvre-feu à 18h serait privilégié. Crédit : Florian David

Avec le rebond de l’épidémie, les déclarations et les réunions des membres du gouvernement se multiplient. Un couvre-feu à 18 heures ou un troisième confinement sont les pistes qui seraient envisagées par l’État. Avec une nette tendance pour le couvre-feu à l’heure actuelle.

C’est une information rapportée par BFMTV. La mise en place d’un troisième confinement ne serait pas impossible d’après Jean Castex. Ce lundi matin lors de la réunion « comité de suivi parlementaire », il aurait déclaré qu’il « ne (fallait) pas exclure un troisième confinement en dernier recours », d’après des sources concordantes de la chaîne. Cependant, il ne s’agit pas de la piste privilégiée pour l’instant, « Pour le moment, les chiffres à date nous laissent penser que le couvre-feu suffit », aurait-il expliqué.

Autre information, Jean Castex aurait déclaré qu’un projet de loi pour la prolongation de l’état d’urgence jusqu’au 1er juin devrait être débattu en Conseil des ministres mercredi. L’état d’urgence devait initialement se terminer le 16 février. Le Premier ministre a également fait ce matin un point sur les futures livraisons des doses de vaccins. D’après lui, d’ici fin janvier, 2,7 millions de doses devraient être livrées. Le chiffre devrait s’élever à 10 millions fin février, 21 millions fin mars, 38 millions fin avril, 56 millions fin mai et 77 millions fin juin.

Un nouveau confinement pas envisagé « à ce stade »

Les propos de Jean Castex sur un possible reconfinement feraient écho à ceux énoncés ce matin au micro de BFMTV par le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Le mot confinement est prononcé, mais n’est pas l’option envisagée actuellement, « A ce stade, il n’y a pas de reconfinement prévu (…) mais on suit la situation avec attention ». Les dirigeants restent donc très attentifs à l’évolution de l’épidémie afin de réagir rapidement, « On a montré depuis le début de cette crise qu’on avait suivi au jour le jour et qu’on prenait toujours les mesures nécessaires à la protection des Français ».

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?