500 personnes mobilisées contre la disparition d’un centre social toulousain

500 personnes mobilisées contre la disparition d’un centre social toulousain

Concert en plein air samedi 9 janvier sur la rue du Pont Saint-Pierre contre la destruction du Centre Solidaire AB Pierre. Crédit : DAL Toulouse31
Concert en plein air samedi 9 janvier sur la rue du Pont Saint-Pierre contre la destruction du Centre Solidaire AB Pierre. Crédit : DAL Toulouse31

Un concert pour lutter contre le projet immobilier sur le site du Dôme de la Grave a eu lieu samedi dernier. Aujourd’hui, cet espace héberge des personnes en situation de précarité et associations.

Au coeur du dôme de la Grave, le Pavillon Nanta héberge associations et personnes en situation de précarité. Les organismes DAL (Droit au Logement) Toulouse31 et le centre solidaire Abbé Pierre ont permis de mettre en place l’événement, samedi dernier. Le concert autorisé par la préfecture faisait acte de manifestation pour lutter contre le projet immobilier du promoteur Kaufman & Braud. Ce dernier consiste à construire des logements privés de luxe d’ici 2023 à proximité du dôme de la Grave. Pour ce faire, la plupart des associations et personnes hébergées sur le site de la Grave seront expulsées.

À la fin du mois, un procès sera tenu pour statuer sur leur expulsion. En attendant, les usagers du site pétitionnent contre la finalisation du projet.

Le retour militant de la culture musicale

Le premier concert de 2021 est également militant. Son objectif ? Démontrer qu’il est possible de tenir un concert physique sans graves conséquences liées à la situation pandémique. Espérant qu’aucun cas positif au Covid-19 ne soit détecté suite au rassemblement, les associations organisatrices cherche à ce que ce type de concert puisse se tenir plus fréquemment, malgré le contexte sanitaire.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?