En cette fin d’été plusieurs Maitre Nageur Sauveteur (MNS) de la commune de Lacanau en Gironde on été testé positif au Corona Virus. Après une opération de dépistage massive dans la ville, l’activité des MNS continuera normalement pour les mois de septembre, d’octobre et de novembre .

C’est la fin d’un épisode cauchemardesque pour les MNS et CRS saisonniers de la commune de Lacanau. Indispensables, pour la sécurité des touristes sur les plages canaulaises, ils auraient pu ne pas être de la partie au mois de septembre. Cela dû à une vague de contamination du virus dans l’équipe saisonnière. Tout commence le Week-end 15 août, ou un des sept sauveteurs du lac du Moutchic (Lacanau ville) est testé positif au virus. S’ensuit une vaste opération de dépistage le mardi 19 août, organisée par l’ARS Nouvelle-Aquitaine.

Au total, 220 personnes avaient été identifiées et testées notamment au camping municipal Les jardins du littoral où sont hébergés les sauveteurs canaulais pendant la saison, mais aussi les gendarmes du poste provisoire de Lacanau-océan. Au total, 13 cas ont été testés positif suite à campagne de dépistage. Parmi les contaminés plusieurs gendarmes et Maitre Nageur sauveteur. Une quarantaine de militaires ont étés mis en quatorzaine et remplacés. Ainsi qu’une vingtaine de MNS.

Déploiement des sauveteurs « volants »

Un déploiement des effectifs de sauveteurs volants (plus conséquents cette année en prévision de la crise sanitaire), a été effectué pour remplacer les MNS confinés pour cette fin de saison estivale. Malgré ces nouveaux cas de contamination, il n’est pas question pour la municipalité de fermer des postes de secours et d’interrompre la surveillance des plages en cette fin de saison  » Les sauveteurs sont nécessaires jusqu’à la fin des beaux jours  » assure Guillaume Counilh coordinateur de la surveillance des plages de Lacanau, Carcan et Hourtin.  » Les conditions sont toujours dangereuses fin aout, début septembre, avec les gros coefficients de marée et la houle qui grossit-il y a plus de risques, les MNS jouent un rôle important même après les vacances scolaires » affirme Guillaume Counilh

Si un ou plusieurs nouveaux cas devaient être identifiés  » des effectives seront mobilisables avec la fermeture progressive de certains postes dès début septembre sur les communes voisines de Carcan et Hourtin » la mission sauvetage sera donc assurée jusqu’au bout promet le coordinateur. Après le 6 septembre seule la plage centrale de Lacanau océan sera surveillée, et ce, jusqu’au 1er novembre