En 2020,  le nombre de demandeurs d’emploi en Occitanie, s’établit en moyenne à 568 570 au premier trimestre 2020. Suite à cette demande, la Région Occitanie à mis en place des formations accessibles pour tout type de profil. Suite à ça, nous analysons la diversité des offres de formations selon sa position géographique.

Cette carte permet de visualiser facilement quelles sont les différentes formations proposées en fonction de la ville où l’on souhaite étudier, ou de visualiser dans quelle ville on sera, en fonction de la formation choisie. On remarque une pluralité des formations dans les villes les plus grosses comme Toulouse ou Montpellier. Cependant, la majorité des formations sont disponibles dans différentes villes. Les offres sont diversifiées et finalement, la ruralité n’influe pas tellement sur les formations en Occitanie. Les formations sont certes bien moins nombreuses en milieu rural, mais on retrouve une pluralité de formations, qui ne sont pas forcément considérés comme “rurales” (ex agriculture etc). Il est par exemple possible de suivre une formation en Commerce ou en Aéronautique même en milieu rural.

On voit que certaines formations sont présentes dans presque toutes les villes alors que d’autres sont uniquement disponibles dans certaines villes. Ce phénomène s’explique par la demande des étudiants ou bien l’environnement qui s’y prête (ex nautisme). En effet, il est logique que les formations les plus demandées soient les plus nombreuses. Cependant, certaines formations qui sont “rares” se font donc sur liste et chaque année, des étudiants se retrouvent sans formation.

Baisse du nombres de formations entre l’année 2019 et l’année 2020

On voit que le nombre de formations proposées en 2020 a baissé dans la majorité des secteurs par rapport à 2019. Seules 4 filières ont augmenté leur nombre de formation en 2020, “le transport/logistique, propreté/assainissement, sécurité et nautisme/navigation).

Aujourd’hui, après cette crise sanitaire et la baisse des emplois, la Région veut privilégier la formation à distance et lance le plan “Me former plutôt que licencier”. Cela a pour but de permettre à tous les demandeurs d’emplois de pouvoir continuer à se former. Mais si cette ambition de la Région reste une bonne initiative, la chute des formations et aussi due à la COVID-19, qui a causé d’une part, un manque à gagner pour les entreprises et d’une autre, annuler certaines formations prévue lors du confinement. Aujourd’hui ce plan, devrait pouvoir aider les entreprises à se réorganiser, afin de sortir la tête de l’eau. Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, explique que, “Dans ce contexte exceptionnel je souhaite que chacun puisse bénéficier d’un soutien adapté et ne soit pas laissé sans solution. La solidarité doit s’exprimer partout et pour tous, dans tous les secteurs de notre économie, afin d’assurer autant que possible la continuité de notre système de formation”.

Avec cette crise sanitaire importante, l’accès à la formation est plus que jamais nécessaire, afin de relancer l’activité économique de l’Occitanie. 

Durée des formations

Sur la base d’une année scolaire = 1000 heures/Durée moyenne des formations selon la filière.

Une année scolaire comprend environ 1000 heures de formation, on voit donc que la majorité des formations se passent sur un an ou un an et demi. Excepté la filière sanitaire et social, qui elle, dure environ trois ans. Cependant, ce graphique montre une moyenne de la durée des formations, certaines peuvent prendre plus ou moins de temps.  

Les formations en énergie, électricité et systèmes embarqués peuvent se faire en seulement quelques heures par des centre de formation professionnalisant. Il en est de même pour les formations en Tourisme, hôtellerie et restauration, qui peuvent se faire sur quelques heures. Cependant, ces formations ne permettent pas d’obtenir un diplôme, mais seulement d’avoir de l’expérience dans ce milieu. 

Des formations en Spectacle, communication et édition peuvent se faire aussi sur des plus courtes périodes, et permettent d’obtenir un diplôme de niveau 3 type BTS ou DUT. La filière transport et logistique comprend elle aussi des formations plus courtes, sur quelques mois, qui permettent d’obtenir un diplôme de niveau 5 tel les CAP ou les BEP.  Le formations très courtes ont la particularité de ne se dérouler qu’en cours, sans présence en entreprise.

Sources : La Région Occitanie Direccte

Julia Pouligny, Léa Soidriddine, Guillaume Pannetier