Le taux de chômage a nettement baissé (-0,4 point) au cours du 4ème trimestre 2019 pour atteindre les 8,1% en France. Selon les chiffres publiés par l’INSEE jeudi, c’est le plus bas niveau depuis fin 2008.

Les chiffres sont tombés. La France compte 2,424 millions de chômeurs soit 85 000 de moins sur le trimestre. Selon les normes du Bureau international du travail (BIT), sur un an, le taux de chômage mesuré est en recul de 0,7 point. L’INSEE a également revu son chiffre du 3ème trimestre de 8,6 à 8,5%.

Plus d’emploi

Cette amélioration est, en grande partie, le résultat des fortes créations d’emplois. En effet, plus de 210 000 ont été crées dans le secteur privé en 2019. Le taux d’emploi, c’est-à-dire la proportion des 15-64 ans qui travaillent, a augmenté de 0,7 point sur le trimestre et de 0,4 point sur un an à 65,9%. Le taux d’activité, soit la part des 15-64 ans qui travaillent ou sont au chômage, augmente de 0,4 point à 71,8% et est quasi stable sur un an. Concernant le chômage de longue durée, le taux baisse de 0,2 point sur le trimestre et de 0,4 point sur un an. Cela représente encore 965.000 chômeurs.

Pour rappel, sont considérés comme chômeurs toutes personnes n’ayant pas eu d’activité rémunérée au cours d’une semaine de référence, étant disponible pour occuper un emploi dans les 15 jours, et ayant recherché activement un emploi dans le mois précédent (ou en avoir trouvé un commençant dans moins de trois mois).