Avec 24, 5 % le parti nationaliste de gauche à devancer les deux grands partis centristes aux élections législatives. Une percée historique quelques jours après l’officialisation du Brexit qui concerne directement l’Irlande.

L’Irlande a vécu ce weekend des élections législatives historiques. Le Sinn Fein mené par Mary Lou Mcdonald a devancé le parti du premier ministre Leo Varadkar ( Fine Gael 20,9%) et Fiana Fail ( 22, 2%). Selon l’AFP Le résultat des élections n’est pas complètement entériné par la complexité du scrutin. En effet les irlandais ne votent pas pour une liste constituée, mais élaborent leur propre liste en classant les candidats par ordre de préférence. Ils ne sont pas non plus garantis d’avoir le plus de sièges, car ils ont présenté moitié moins (42) de sièges que les deux autres « gros » partis.

Un parti proche de l’IRA

Le Sinn Fein réalise donc une énorme percée, qui toujours selon l’AFP inquiète le pays. Les deux partis anciennement majoritaires ont toujours exclu une coalition avec SF, en raison de ses liens avec l’IRA , l’organisation paramilitaire opposée à la présence britannique en Irlande du Nord.

Après les résultats officiels, il va falloir former un gouvernement. En 2016 il avait fallu plus de deux mois pour que cela arrive. Avec le nouvel arrivant nul doute que cela pourrait prendre encore plus de temps.