Ce matin, en réponse à l’appel des syndicats et de plusieurs corporations, des milliers de manifestants ont défilé dans les rues de Toulouse en opposition à la réforme des retraites.

Les manifestants sont passés par Compans-Cafarelli / Aury Bouzar

Avocats, professeurs, cheminots et bien d’autres ont défilé, une fois de plus, ensemble dans les rues de la Ville rose ce matin, en opposition à la réforme des retraites. À Toulouse, et dans toute la France, c’est la 9ème journée de mobilisation interprofessionnelle contre le projet de retraites par points.

Le fil de la matinée

La journée a commencé à 10h, dans le quartier Saint-Cyprien pour les manifestants. Le parcours était le même que d’habitude. Le cortège est passé par le Pont des Catalans, Compans-Caffarelli et le quartier Jeanne d’Arc pour arriver à Jean-Jaurès, aux alentours de 12h30.

Plus de deux heures de marche, durant lesquelles les manifestants ont crié leur opposition au projet de loi, et leur hostilité envers le gouvernement, au travers de slogans. Selon la CGT, plus de 35 000 personnes ont manifesté ce matin, comme la semaine dernière.

« Un recul social »

Hubert est adjoint au ministère du Travail, « enfin ce qu’il en reste », considère le manifestant. « On va basculer dans un système où on y perdra tous car notre retraite va être calculée sur toute notre carrière. On partira, en plus, plus tard à la retraite, c’est un recul social. On réclame une retraite prise beaucoup plus tôt, quand on a encore un état de santé. »

Ce n’est pas la première manifestation contre la réforme auquel Hubert participe, le cinquantenaire commence à perdre espoir : « Le gouvernement ne nous écoute pas du tout, on ne serait plus dans la rue sinon. »

Les manifestants ont défilé contre la réforme des retraites, ce matin / Aury Bouzar

Si l’on en croit les : « Grève Générale, jusqu’au retrait ! », scandés durant toute la manifestation, le torchon n’a pas fini de brûler entre l’exécutif et les nombreux opposants à ce nouveau système de retraites. À Toulouse, une autre manifestation (Gilets Jaunes) partira du Capitole, à 14 h.