Souffrant d’une grave maladie des reins, Bernard Madoff demande à être libéré. L’homme a dit n’avoir plus que 18 mois à vivre.

150 ans. C’est à cette peine que Bernard Madoff, qui s’était rendu coupable de la plus grosse escroquerie financière de l’histoire, avait été condamné en 2009. Déjà âgé de 70 ans à l’époque, cette peine ne laissait pas beaucoup de perspectives d’avenir à l’escroc le plus célèbre du 21ème siècle.

Libéré par « compassion » ?

Sauf qu’aujourd’hui, l’homme de 81 ans a porté, via son avocat, un recours devant un juge fédéral de Manhattan. L’homme demande à être libéré, invoquant sa maladie des reins, de la prison fédérale médicalisée de Caroline du Nord. Bernard Madoff invoque la « compassion » des juges.

Dans un entretien donné au  Washington Post, l’homme explique ne plus pouvoir bouger de sa chaise roulante, et ne pas avoir l’espoir d’une greffe, étant trop vieux. « Je suis mourant, on ne guérit pas de ce type de maladie. J’ai purgé 11 ans de ma peine, j’en ai déjà assez souffert », a expliqué Bernard Madoff. L’homme a également dit n’avoir plus que 18 mois à vivre.

Pour rappel, Bernard Madoff s’était rendu coupable d’une escroquerie estimée entre 25 et 63 milliards de dollars, grâce à un système de pyramide de Ponzi.