C’est à partir du mois de Mars que le réseau social dit « de l’Oiseau Bleu » indiquera tout contenu modifié (audio ou vidéo et images éditées), et pourra même les retirer.

L’annonce est tombée hier. Le réseau social Twitter annonçait se lancer dans une chasse aux contenus falsifiés, qu’ils soient vidéos, photos ou sons. Cette annonce fait suite à celles des autres réseaux sociaux, en pleine campagne de présidentielles américaines.

Twitter a annoncé se concentrer sur tous les contenus modifiés (montages audios ou vidéos, et images modifiées), qui visaient à tromper les utilisateurs ou nuire à quelconque personne en incitant à la violence ou en portant atteinte à la liberté d’expression…

Une campagne qui débute au mois de Mars

Tout contenu édité et considéré comme « fake » sera retiré ou étiqueté avec un avertissement, et ce à partir du mois de mars. Cette lutte contre la désinformation et les « deep fakes » (qui sont des photos ou vidéos truquées hyperréalistes) fait suite à la pression des autorités européennes et américaines, qui affirmaient que plusieurs manipulations avaient été tentées sur Facebook en 2016, notamment lors de l’élection présidentielle américaine ou le référendum sur le Brexit au Royaume-Uni.

Le responsable de l’intégrité de la plateforme Yoel Roth affirme que « cette nouvelle règle s’ajoute aux nombreuses autres règles existantes. Nous empêchons par exemple depuis des années la propagation des images et vidéos de contenus sexuels fabriqués ou falsifiés, très répandus sur Internet. » Il a également annoncé que chaque utilisateur peut participer à cette chasse aux contenus falsifiés en signalant tout contenu suspect.