Le parquet d’Angers a ouvert une enquête préliminaire à l’encontre du Président du SCO d’Angers Saïd Chabane pour agressions sexuelles aggravées et harcèlement sexuel.

Le club de Ligue 1 du SCO d’Angers est dans la tourmente. Son président Saïd Chabane a été accusé d’harcèlement sexuel sur une de ses employées, d’après les informations de France Info. L’employée affirme que le président, qui avait racheté le club angevin en 2011, lui aurait « touché les fesses et les seins ». Des faits qui dateraient de la fin d’année 2019.

Deux autres personnes entendues

Dans le cadre de l’enquête, deux autres femmes ont été entendues par la police, confirmant avoir subi les mêmes faits que la femme qui a porté plainte le 7 janvier dernier. D’après une source proche du dossier, « il ne s’agit pas nécessairement d’hôtesses du club. Des expertises et des vérifications sont à venir, et d’autres femmes doivent être entendues ».

Dans un entretien accordé à l’Equipe, le procureur de la République d’Angers Eric Bouillaud a affirmé que « depuis le début de l’enquête, des éléments à charge très sérieux ont été réunis contre M. Chabane ». Le suspect, quant à lui, a été placé en garde à vue.