Pour la journée mondiale de la lutte contre le cancer dans le monde, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et le CIRC (Centre International de Recherche contre le Cancer ont rendu un rapport public sur le cancer. Celui-ci indique qu’il y a de plus en plus de cancers dans le monde. Ce constat est juste, mais il est dû à une hausse de la population et au vieillissement de celle-ci.

Retour sur quelques chiffres concernant le cancer avec cette infographie :

Même si le cancer est une des premières causes de mortalité en France, il peut être évité si les français changent leur mode de vie (en limitant la consommation d’alcool par exemple et évitant de fumer) et cette maladie se soigne mieux aujourd’hui, grâce à la recherche notamment.

« On fait face à de nouveaux cas de cancers car la population augmente »

Pour Gilles Favre, directeur du Centre de recherche cancérologie de Toulouse, le cancer progresse, mais il se soigne mieux.

“On peut dire que le taux d’incidence des cancers sont stables, par contre on fait face à de nouveaux cas aujourd’hui car la population augmente, mais la mortalité, elle, diminue.” Le chercheur explique qu’aujourd’hui, il y a des solutions et des outils qui permettent de mieux prendre en charge les patients.

Gilles Favre précise que la mortalité diminue pour certaines maladies, c’est le cas notamment pour le cancer du sein et le cancer de la prostate, où les résultats sont de plus plus positifs, du moment où la prise en charge du patient se fait rapidement.

En revanche, le chercheur rappelle qu’il y a des cancers, comme le pancréas, où les soins n’évoluent pas vraiment. « On ne parvient pas encore à trouver comment guérir ».

Toulouse, ville à la pointe de la recherche de la lutte contre le cancer

Dans le cadre de la journée dédiée à lutte contre le cancer, l’Oncopole de Toulouse (pôle de recherche sur le cancer à dimension européenne) organise, du 1er février jusqu’à demain, une semaine liant chercheurs toulousains, citoyens, entreprises, médecins ou encore associations. Le but : « être tous unis contre le cancer » comme l’explique une des organisatrices de cet événement. Au programme notamment, une conférence sur l’intelligence artificielle ou encore un débat entre des experts scientifiques sur la résistance thérapeutique. Cette semaine a aussi pour but de récolter des fonds pour faire avancer la recherche.