Thierry Gaubert, ancien collaborateur de Nicolas Sarkozy, a été mis en examen vendredi dernier pour « association de malfaiteurs ».

Nouveau rebondissement dans l’affaire du financement de la campagne de 2007 de Nicolas Sarkozy. Un de ses anciens collaborateurs, Thierry Gaubert, a été mis en examen vendredi dernier pour  « association de malfaiteurs ». Une mise en examen qui fait suite à une garde à vue, qui avait eu lieu la veille, jeudi.

Thierry Gaubert est soupçonné d’avoir touché des fonds provenant du gouvernement libyen, qui auraient servi à alimenter la campagne présidentielle 2007 de Nicolas Sarkozy. Selon Mediapart, c’est un virement de 440 000 euros que l’homme à reçu de la part du régime de Kadhafi.

Une enquête qui avance

Pour rappel, l’ancien chef de l’état est mis en examen depuis le 21 mars 2018 pour « corruption passive », « financement illégal de campagne électorale » et « recel de fonds publics libyens ». D’autres hommes forts du gouvernement français de l’époque ont également été placés en examen dans cette affaire : Claude Guéant, ex-secrétaire général de l’Elysée et Eric Woerth, trésorier de la campagne de 2007.

Ils se présenteront à la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris, le 19 mars prochain, pour savoir si leur mise en examen est levée.