Chaque année, 1 000 nouveaux élèves intègrent les collèges toulousains. Le conseil départemental de la Haute-Garonne a annoncé la construction de 13 nouveaux établissements dans la périphérie toulousaine.

Mercredi, le Conseil Général a communiqué la liste des secteurs qui allaient accueillir les futurs collèges. Une décision prise car, selon les prévisions en 2030, les collèges du département accueilleront 66 000 élèves. Deux phases ont été décidées dans cette construction.

Avant/Après 2022

Très rapidement, les premiers collèges vont sortir de terre. Selon nos confrères d’Actu Toulouse, le Conseil Départemental va créer 5 établissements avant 2022 :

  • à Escalquens, au sud est de Toulouse dans le lauragais, ouverture en 2020
  • à L’Isle-en-Dondon, au sud-ouest, ouverture en 2020
  • à Beauzelle, au nord-ouest, ouverture en 2021
  • à Cintegabelle, au sud, ouverture en 2021
  • à Saint-Simon, à l’ouest, ouverture en 2021

La majorité des constructions auront lieu après 2022. En effet, 13 collèges vont voir le jour jusqu’en 2030 :

  • un dans le secteur Blagnac-Mondonville-Merville
  • un dans le secteur Borderouge-Moulis
  • un dans le secteur Fenouillet-Saint-Alban-Castelginest)
  • un dans le secteur Canal du Midi-Cité administrative
  • un dans le secteur Toulouse Matabiau-CEAT
  • deux dans le secteur du sud-ouest : zone Tournefeuille-Cugnaux et Croix-de-Pierre
  • un dans le secteur Ponts des Demoiselles-Pech David
  • un dans le secteur Saint-Lys-Fontenilles-Plaisance-du-Touch
  • deux dans le secteur du Lauragais : Castanet-Tolosan-Ramonville

Cependant, deux collèges vont connaître de grands travaux. Les collèges Armand Latour à Aspet et Albert Camus à Villemur-sur-Tarn vont être reconstruit.