485 migrants ont été secourus par deux navires humanitaires au large de la Libye ce week-end. Ils sont en attente d’un port européen où ils pourraient débarquer.

Plusieurs opérations de sauvetage depuis samedi 25 janvier ont permis de récupérer 485 personnes en Méditerranée au large de la Libye. Le dernier sauvetage a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche dans la zone de recherche de Malte. Soixante-douze migrants ont ainsi pu être sauvés.

Parmi les personnes sauvés, 407 sont à bord de l’Ocean Viking, navire humanitaire affrété par SOS Méditerranée et Médecins Sans Frontières.

Les soixante-dix huit restants sont sur le navire Alan-Kurdi de l’ONG allemande Sea-Eye. Les deux navires sont toujours en attente d’un port où ils pourraient faire débarquer les personnes.

En 2019, 1 283 personnes ont perdu la vie dans la Méditerranée.