Laurent Berger a annoncé ce matin qu’il portait plainte après une première intrusion dans les locaux de la CFDT à Paris. Une deuxième a eu lieu ce lundi matin.

Le syndicat titre dans son communiqué, « La CFDT ne se laissera pas intimider ». Une quinzaine d’individus se sont infiltrés dans le bâtiment pour couper l’électricité. Cela a duré quelques minutes. Cette action est revendiquée par les syndicats de la CGT Energie d’Ile-de-France.

De son côté la CFDT affirme qu’elle « poursuivra son combat pour plus de justice sociale et de solidarité entre les travailleurs sans jamais se laisser dicter ses positions par des actes de violence ou d’intimidation ».