Le JDD révèle ce dimanche 19 janvier 2020, le classement des villes où il fait bon vivre. Cette enquête, commencée il y a deux ans par l’association Villes et villages, place la Ville rose en 29e position.

C’est un classement issu d’une enquête pharaonique, longue de 2 ans. Le Journal du Dimanche dévoile aujourd’hui le classement des villes où il fait bon vivre. À l’origine de cette étude, l’association Villes et villages qui a classé 34 841 communes françaises.

Pour ce faire, 182 critères officiels fournis par l’Insee ont été utilisés. Ils ont ainsi été divisés en huit critères distincts : éducation, commerces et services, santé, sports et loisirs, solidarité, qualité de vie et transports.

Toulouse au 29e rang, Annecy triomphe

Le classement distingue également la taille par habitant de ces communes. Pour les villes de plus de 2 000 personnes, Annecy (Haute-Savoie) arrive en tête devant Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) et La Rochelle (Charente-Maritime). Chez nous, Toulouse arrive seulement en 29e position, devant Lyon (Rhône, 56e position), Paris (58e), Marseille (Bouches-du-Rhône, 85e) et Lille (Nord, 86e). La Ville rose figure loin derrière le « rival » bordelais, confortablement installé à la 8e place de ce classement.

Rodez et Labège bien placées

Dans la région Occitanie, les Aveyronnais de Rodez occupent le 12e rang du classement général. Toutefois, dans la catégorie des villes de 20 000 à 50 000 habitants, les Ruthénois terminent devant tout le monde !

Et puis, plus proche de Toulouse, Labège (Haute-Garonne) fait une belle apparition dans ce classement. Elle termine sur le podium des villes de 3 500 à 5 000 habitants, avec une jolie 3e place !