Le journal Midi Olympique a lancé hier soir son propre « Fantasy Game » où les utilisateurs peuvent devenir le coach de leur propre équipe du Top 14 : La Grande Mêlée. Pour l’occasion, Maxime Gutierrez, actuellement community manager au Midi Olympique, a accepté de répondre aux questions de la rédaction.

Comment ça fonctionne ?

M.G : C’est tout simple : dans une ligue publique ou privée (entre amis, collègues ou autres) on se constitue, avec un budget limité, une équipe parmi les rugbyman du championnat de France. Les performances réelles de ces joueurs le week-end vont ensuite, grâce à de nombreuses statistiques, rapporter des points à chaque joueur. Le total des points de l’équipe permet ensuite d’établir un classement et de chambrer tes concurrents ! Et attention, il y a de sacrés cadeaux à gagner…

Pourquoi développer ce projet ?

Le Fantasy Game est en plein essor en France. Déjà omniprésent aux USA et dans d’autres pays européens, c’est de plus en plus connu ici. Mais pour les fans de rugby en France il n’y avait rien. On connaît MPG au foot, la TTFL au basket, mais pour le rugby il n’y avait pas de réponse à la demande. Alors on s’est dit qu’on pourrait tenter de faire un jeu sympa !


Qui est à l’initiative de ce jeu ?

Le Midi Olympique a toujours voulu être dans l’air du temps et veut conquérir de nouveaux publics. Nous ne sommes pas seulement un journal papier mais un groupe multimédia présent sur les réseaux sociaux, sur YouTube, via podcasts, etc. L’équipe digitale a donc porté le projet d’un Fantasy Game, qui est la cerise sur le gâteau pour se rapprocher des fans de rugby en faisant quelque chose de sérieux sur un ton décalé.

Quel est le public visé ?

De 7 à 77 ans, de celui qui sait seulement que le ballon est ovale à celle qui connaît toutes les compositions de Castres depuis 2004. Ce qui est sympa dans ce concept, c’est qu’un grand fan de rugby n’est pas assuré d’avoir un meilleur score que son pote qui ne connaît rien ! Et là, attention au chambrage ensuite…

Combien de temps de développement a été nécessaire pour ce jeu ?

Cela se compte en mois, mais sur les doigts d’une seule main, car l’équipe technique de Feeling Sports qui s’est chargé du développement du jeu a été très efficace. Un site complet et deux applications (en cours de validation par les stores), ce n’est pas rien et nous les remercions encore pour ce superbe travail.

Est-ce gratuit ?

Oui bien sûr. Il y a une notion de crédits dans le jeu qui permet d’obtenir des options (autorisation de découvert, assistant coach, mode espion…) on vous laisse également découvrir ça dans le jeu, surprise ! Il faut retenir quand même que ces options ne garantissent en rien une victoire finale !

Sur quoi va se baser le résultat de chaque joueur ?

Sur un algorithme qui prend en compte le résultat de l’équipe et la performance individuelle. On comptabilise essais, points au pied, plaquages réussis et manqués, franchissements, pénalités concédées et bien d’autres données pour aboutir sur un score final pour chaque joueur. Il faudra parfois prendre un joueur moyen d’une équipe très favorite plutôt que la star d’une équipe qui perd son match, mais ça, à chacun sa stratégie !


Sur quoi le jeu se base-t-il pour le prix de chaque joueur ?

Nous avons établi une valeur de base qui a été ensuite pondérée avec toutes les performances depuis la première journée de championnat. Les joueurs les plus chers sont logiquement ceux qui sont susceptibles de rapporter le plus de points ! Mais attention, le budget étant limité, il faudra dénicher des pépites !

Est-ce qu’on peut considérer que c’est le MPG (Mon Petit Gazon) du Rugby ?

Alors évidemment MPG est la référence du fantasy en France ! Ils ont un produit superbe, quand on est amateur de foot, impossible de ne pas s’y intéresser. Nous ne sommes pas MPG et n’avons pas la prétention de le devenir mais nous nous inspirons évidemment de leur réussite pour apporter au fan de rugby autant d’excitation que celle que connaît le fan de foot qui joue à MPG. Il y a quand même bon nombre de différences dans le jeu et ses règles, mais ça, c’est à vous de le découvrir…