Ça vient de tomber, Ségolène Royal ne sera bientôt plus ambassadrice des pôles.

Elle était ambassadrice à ce poste depuis septembre et ne le sera plus pour très longtemps. C’est officiel, Ségolène Royale ne sera plus ambassadrice des pôles. La cause ? Visiblement, ses prises de positions publiques et répétées contre l’exécutif d’En Marche. « Le président de la République va mettre fin à mes fonctions », écrit-elle, « j’en prends acte ».

Pas question de laisser l’annonce au gouvernement

Elle a pris les devants ce soir. Ségolène Royal a annoncé sur sa page Facebook avoir été « licenciée« , « sans entretien préalable« , de sa mission bénévole d’ambassadrice qu’elle tenait depuis 2017.

Elle publie une lettre datée du 7 janvier, envoyée par le ministère des Affaires étrangères, qui lui reproche ses prises de parole publiques « qui mettent en cause la politique du gouvernement à la mise en oeuvre de laquelle, en votre qualité d’ambassadrice, vous êtes étroitement associée »

« Je comprends par cette lettre que le président de la République va mettre fin à mes fonctions à un prochain conseil des ministres puisque je n’ai pas l’intention de renoncer à ma liberté d’opinion et d’expression garantis par la Constitution. J’en prends acte », écrit l’ancienne ministre.