Ce 13 janvier, Flavien Moreau a été libéré. Il a quitté la prison de Condé-sur-Sarthe dans la matinée. C’était le premier Français à être condamné pour un départ en Syrie, les faits s’étaient produits le 13 novembre 2014. Il avait été condamné à 7 ans de prison pour « association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un acte de terrorisme ».

Lors de son procès, il affirme n’avoir pris part à aucun combat. Libérable en juin 2019, il avait écopé de six mois de prison en mai 2019 pour avoir menacé de mort un gardien de prison de Vendi-Le-Vieil.

Sous surveillance judiciaire

Selon Franceinfo, le jihadiste sera sous surveillance judiciaire pendant onze mois et dix-huit jours à compter de sa libération. Flavien Moreau sera convoqué par le juge d’application de peines spécialisé dans l’antiterrorisme en charge de son suivi, mais aussi le service d’insertion et de probation de Loire-Atlantique. Une fois cette période terminée, il sera libre, mais toujours sous les radars des services de renseignements