La France sort la tête de l’eau, deux surprises sur le podium hommes et une défaite amère pour la légende Henrik Harlaut… Voici le recap de la finale !

Il faisait beau aujourd’hui sur le snowpark de Font-Romeu. Comparé au temps désastreux d’hier, nous avons eu droit à un magnifique soleil pour le clap de fin de cette coupe du monde de ski slopestyle. Et bien que la neige fut dure pendant la matinée, il y a eu du très beau spectacle. Un si beau spectacle que nous n’en croyons pas nos yeux quand nous avons vu la jeune française Tess Ledeux remporter la compétition haut la main. Du côté des garçons, c’est le canadien Mark Hendrickson qui décroche la victoire, à la surprise générale. Malheureusement aucun français ne s’était hissé en finale.

Tess Ledeux championne !

Enfin une bonne nouvelle pour l’équipe de France, c’est l’info à retenir du jour : Tess Ledeux, jeune rideuse française, remporte la finale femme de cette coupe du monde de slopestyle ! Depuis le début de cette compétition, un fléau s’abattait sur cette équipe de France. Même aujourd’hui, lors de son 1er run, nous avons cru que la malédiction touchait également la jeune française quand celle-ci a fait une erreur sur la section des rails.

Tess Ledeux pendant son 2e run – Nicolaï Widovitch

Mais non, ce ne fut pas le cas. Plus remontée, la rideuse savoyarde s’est imposée avec un très lourd 2e run, où elle a montré toute l’étendue de son talent. Run quasi parfait, noté 81,25 points. C’est la 3e fois en 4 éditions que la jeune française s’impose à Font-Romeu. Comme quoi, faut pas chercher Tess.

Tess Ledeux : « Je suis super contente, ce n’étai pas vraiment gagné avec ce qu’il s’est passé hier et j’étais super stressée après mon 1er run puis je suis super contente d’être arrivée en bas ! »

La suisse suit de très près !

Et ce sont les deux Suissesses qui complètent le podium des femmes. Giulia Tanno, longtemps en tête du classement à l’issue d’un impressionnant 1er run, prend la 2e place de ces finales avec un score à 78.70 points.

Giulia Tanno : « Je suis très contente du résultat. C’est assez surréaliste car je n’ai pas réalisé le run que je souhaitais et de la façon dont je le visualisais… donc je suis vraiment hyper contente du résultat ! »

Sarah Hoefflin – Nicolaï Widovitch

Et celle-ci est suivie de Sarah Hoefflin, la vainqueur des qualifications d’hier. La rideuse de 29 ans s’impose avec un 74,95 points grâce à un très beau premier run.

Sarah Hoefflin : « Ouais je suis contente du résultat. J’aurais bien aimé rentrer mon switch 1080 sur le 2e run… enfin je ne l’avais jamais essayé, je savais que j’avais un peu de jeu donc que je fasse un, deux ou trois cela m’est égal ! Je voulais absolument avoir un podium, la place c’était pas important, pour ça je me suis dit que j’allais mettre mon switch 10, ça n’a pas marché mais ce n’est pas grave ! Je suis là pour rider donc c’est cool »

Le trio gagnant – Charlotte Bartczak

Le canadien crée la surprise générale !

Du côté des hommes, nous ne nous attendions pas du tout à ce résultat. Parmi tous les grands noms du ski freestyle, c’est un tout jeune arrivant qui s’est emparé de la première place avec un solide premier run noté à 86,30 points. Le canadien Mark Hendrickson signe le premier podium de sa carrière.

Mark Hendrickson pendant notre interview – Nicolaï Widovitch

Mark Hendrickson : « C’est fou ! Je ne m’attendais pas à ça du tout ! J’étais venu pour skier, m’éclater avec mes potes, avec les canadiens… et tous ceux d’autour du globe. Et je n’arrive toujours pas à me dire que je suis sur le podium ! C’est juste dément !« 

A la 2e place, on retrouve le Suédois Jesper Tjader, lui aussi auteur d’un bon 1er run à 85,70. Malheureusement, il n’arrivera pas à améliorer son score lors de son 2e run.

Jesper Tjader : «  Je suis plutôt content mais je ne sais pas… j’étais habitué à rentrer ce run et je ne pensais pas qu’en le faisant direct au premier run il serait directement classé au podium. Puis tout le monde a commencé à tomber… je pense que c’est ça qui a fait que je sois encore sur le podium ! Mais je suis très fier du résultat.« 

Jesper a toujours le style – Nicolaï Widovitch

Et c’est le jeune américain Cody Laplante qui complète ce podium. Il réalise le meilleur résultat de sa carrière pour son 6e départ en Coupe du Monde avec un run noté à 83,45 points.

Cody Laplante : « Je me sens au top ! Vous savez je voulais montrer de quoi j’étais capable en faisant et posant le meilleur run possible. Ce n’était pas le plus dur mais je l’ai rentré aussi propre que possible. Donc ouais je suis ravi d’être ici !« 

Le trio des winners – Nicolaï Widovitch

Et de grosses déceptions…

Petite déception pour le Suisse Andri Ragettli, le vainqueur des qualifications, qui termine au pied du podium, avec une chute sur son 2e run.

Ou encore Henrik Harlaut qui est tombé lors de ses deux runs, mais cela ne l’a pas découragé pour autant et il a montré de quoi il était bien capable sur la section des rails.

Les podiums

Hommes :

  • 1er : Mark Hendrickson (CAN, 86,30 pts)
  • 2e : Jesper Tjader (SWE, 85,70 pts)
  • 3e : Cody Laplante (USA, 83,45 pts)

Femmes :

  • 1ere : Tess Ledeux (FRA, 81,25 pts)
  • 2e : Giulia Tanno (SUI, 78,70 pts)
  • 3e : Sarah Hoefflin (SUI, 74,95 pts)
CHAMPAGNE ! – Nicolaï Widovitch