C’est l’idée du mouvement « Oui au Pays Catalan » : changer le nom des Pyrénées-Orientales vers le plus orienté « Pays Catalan ». Le collectif vient de recevoir le soutien de Romain Grau, député LREM des Pyrénées. Mais avant un hypothétique changement de nom, le parcours administratif s’annonce compliqué.

Avec 8000 signatures, la pétition du mouvement « Oui au Pays Catalan » fait de plus en plus parler d’elle. Ils souhaitent que leur département des Pyrénées Orientales soit renommé en « Pays Catalan ». Les militants appuient la démarche en précisant qu’un changement de nom permettrait une meilleure reconnaissance du territoire au sein de la République, en faisant valoir l’héritage historique de la Catalogne, chèr aux habitants.
Ils ont reçu l’appui du député LREM Romain Grau à Perpignan, venu signer la pétition.

L’élu a de son côté justifié sa décision :

 » Le nom Pays Catalan permet d’adopter une stratégie d’attractivité globale intégrant toutes les dimensions : économique, touristique, culturelle, universitaire, sportive ou institutionnelle. L’objectif est d’accroître la puissance d’attractivité du Pays Catalan en s’appuyant sur une marque partagée que chacun – acteurs publics et privés – pourra s’approprier pour se faire connaître et promouvoir ses intérêts ou ses créations sur la scène nationale ou internationale. « 

Romain Grau, député LREM, via un communiqué officiel

Chemin de croix administratif

La faisabilité du projet reste tout de même limitée. Le conseil départemental devra voter ce nouveau nom, sans compter l’avis consultatif donné par le Conseil d’État. La validation finale se faisant en dernier lieu par un décret du Premier ministre, les obstacles sont nombreux avant d’entériner une décision finale. En attendant, la pétition du collectif est toujours ouverte.