C’est officiel, les Oscars n’auront pas de maître de cérémonie ont confirmé ce mardi, les organisateurs de la cérémonie. Une décision prise après le retrait début décembre, de l’acteur Kevin Hart.

Le 24 février prochain, pour la première fois depuis 1989, la 91ème cérémonie se déroulera sans maître de cérémonie. L’acteur et humoriste américain Kevin Hart avait renoncé en décembre dernier à animer la cérémonie après une polémique provoquée par d’anciens tweets, dans lesquels il tenait des propos insultants sur les homosexuels. L’Académie a choisi de ne pas le remplacer.

« Les producteurs ont sagement décidé de ne pas avoir d’animateur et de revenir à la formule consistant à faire des présentateurs et des films les stars » répond Karey Burke, présidente des productions ABC, la chaîne de télévision qui retransmettra la cérémonie, nous rapporte Europe 1.

Pas de « Monsieur Loyal » donc, pour débiter des plaisanteries ou assurer les transitions entre les remises de statuettes.

Une animation assurée par les vedettes elles-mêmes

L’animation se fera donc par le biais des vedettes elles-mêmes. Chacune se succédant sur scène, lancera une des 24 catégories.

Pour Karey Burke, ce choix doit notamment permettre de redonner « du rythme » pour une cérémonie qui serait en perte d’audience nous rapporte Europe 1.

L’an dernier, la remise des statuettes avait traînée, atteignant 3H53 de show. Elle avait été suivie par seulement 26,5 millions de téléspectateurs. Un score que les professionnels avaient qualifié de catastrophique. Certains estiment d’ailleurs que cette absence bâtie sur le même format depuis 1953, est une bonne chose.

À LIRE AUSSI : Oscars 2019 : la liste des nominés enfin dévoilée