Le collectif du quartier Saint Michel et la mairie de Toulouse cherchent à collecter des objets, des photos, des courriers, récits ou anecdotes liés à la prison Saint-Michel, aujourd’hui non occupée. Les objets récoltés seront exposés dans l’espace « Le Castelet », futur musée de l’établissement carcéral.

On s’active en coulisse pour donner une seconde vie à la prison Saint-Michel. La prison, inoccupée depuis 2003, fait l’objet de rénovations. Elle y accueillera fin 2019/début 2020 plusieurs espaces mémoriels, dont un sur la vie carcérale.
C’est dans ce contexte que le collectif du quartier Saint-Michel appelle les toulousains à transmettre leurs souvenirs en lien avec la prison, jusqu’au 16 février 2019. Habitants, anciens détenus, familles, commerçants… Tous sont invités à confier les lettres, les photographies, leurs anecdotes et histoires sur la prison Saint Michel. Toute personne souhaitant participer au projet peut se rapprocher directement de la permanence de quartier, au 95, grande rue Saint-Michel.