C’est désormais officiel, la France a reconnu la légitimité de Juan Guaido comme président du Venezuela, alors que le chef de l’Etat du Venezuela Nicolas Maduro a rejeté dimanche soir l’ultimatum de plusieurs pays européens demandant l’organisation d’une nouvelle élection présidentielle. Aujourd’hui, les autres pays européens devraient à leur tour reconnaitre Juan Guaido comme dirigeant légitime du Venezuela.

De leur côté, les Etats-Unis, le Canada et de nombreux pays d’Amérique latine, dont la Colombie et le Brésil, ont déjà reconnu Juan Guaido.

Donald Trump a réaffirmé dimanche que le recours à l’armée américaine au Venezuela était « une option ». Soutenu par la Russie, la Chine, la Corée du Nord, la Turquie ou encore Cuba, Nicolas Maduro accuse quant à lui les Etats-Unis d’orchestrer un coup d’Etat. Il a par ailleurs déclaré qu’il ne ferait pas preuve de « lâcheté » , et dit se demander « pourquoi faut-il que l’Union européenne dise à un pays qui a déjà organisé des élections qu’il doit refaire son élection présidentielle, parce que ce ne sont pas ses alliés de droite qui l’ont gagnée ? »