Il est 7H, quand Patrick (pourquoi pas Patrick ?) sort de chez lui. Sous ses yeux, les voitures s’entassent et semblent disparaître sous cette épaisse couche de poudre blanche. Un pas en avant, et c’est la chute. Patrick a froid, Patrick est trempé, Patrick va surement avoir un bleu en souvenir de cette douce matinée, Patrick est recouvert de neige, Patrick ne reconnait plus sa voiture, Patrick sera certainement en retard au travail, Patrick va râler, bref Patrick est un français sous la neige.

Il est 7H, je me réveille et comme d’habitude j’allume ma télé pour regarder les informations. Aujourd’hui, le poste de « desk » m’est attribué, je vais donc devoir animer le 24 Heures pour votre plus grand bonheur avec des petits articles simples qui ne demandent pas ou peu de bouger de son bureau. Bingo, une énorme news m’attend, parce qu’elle est la plus grande terreur des français : La neige ! Je sors de chez moi et comme d’habitude, il ne neige pas à Toulouse. J’allume la radio, toujours cette neige qui hante ma matinée. J’arrive dans la salle de rédaction, allume la télé, 30 minutes plus tard, on parle toujours de cette neige.

Mais alors pourquoi, les Français paniquent-ils tant et pourquoi les chaines d’actualité ne parlent plus que de ça, quand il neige ?

1.Les Français paniquent quand il neige, parce que les Français ne savent pas conduire quand il neige

Et oui, c’est un fait, on s’en est tous rendu compte, les français perdent tous leurs moyens sous la neige. Pourtant, les règles sont simples : on gratte avant de monter (histoire d’y voir quelque chose), on réchauffe le moteur, on allume ses feux de croisements, on regarde loin, on réduit sa vitesse et surtout on privilégie le frein moteur, parce qu’un dérapage est bien trop vite arrivé.

2. Les chaînes d’actualités ne parlent plus que de ça parce que les Français, ne parlent plus que de ça

On le sait quand la neige arrive en France, les médias ne parlent plus que de ça (et nous aussi d’ailleurs…). Et ça, les Français adorent le reprocher aux journalistes. Mais sachez-le : nous aussi on en a marre. Je cite, un de nos journalistes, mercredi 30 janvier, 09h04 : « C’est fou, tous les ans il neige, et tous les ans on ne parle que de ça ». Mais c’est pour vous qu’on le fait, parce qu’à votre plus grande surprise peut-être, les articles que vous regardez le plus, sont les articles sur la neige ! (Et non ce n’est pas pour les audiences blablabla, on fait ça parce que ça vous plait visiblement… Nous non !)

3. Les Français paniquent sous la neige, parce que les français détestent avoir froid

On ne compte plus le nombre de choses que les Français détestent, mais surtout, les français détestent avoir froid. Parce qu’on a les mains bleues (achetez des gants, promis ça marche), qu’on a les lèvres qui se gercent (achetez du Labello, promis ça marche), et parce que tout simplement dès qu’il fait moins de 10 degrés, les français se croient au beau milieu du cercle polaire.

4. Les chaînes d’actualités ne parlent plus que de ça, parce qu’ils ne sont pas implantées à la montagne

Vous avez déjà pensé à la tête que doivent faire les Ariégeois, les Alsaciens, ou encore les Rhodaniens, qui vivent au beau milieu de la neige de novembre à février, quand ils voient qu’une journée de neige dans l’année affolent les médias ?

Voila, il n’y a pas de chute, je pense avoir tout dit.

5. Les français paniquent sous la neige, parce qu’ils sont Français

Les Français râlent quand ils ont chaud, les Français râlent quand ils ont froid, bref les Français râlent tout le temps et paniquent tout le temps : L’été pour la canicule, l’hiver pour la neige. Mais ce qu’on oublie trop souvent, c’est que ceux qui ont de réelles raisons de paniquer quand il neige ou qu’il fait trop chaud, sont ceux qui n’ont ni toit pour se réchauffer ni piscine pour se rafraichir.