Il se nomme « le challenge 4 % » ou dans la langue de Shakespeare « 4 percent challenge » ; lancé sur Twitter par Stacy L. Smith, professeur à l’Université de Californie du Sud, son but est de mettre au défi des stars hollywoodiennes de travailler avec des réalisatrices dans les 18 prochains mois.

Tout part d’un constat assez dramatique. Sur la période 2007-2018, seulement 4 % des films qui ont le plus fonctionné au box office ont été réalisés par des femmes. Stacy L.Smith a donc eu une idée au cours d’une conférence, proposer un challenge aux stars du grand écran et ainsi encourager la gente féminine à réaliser des gros films.

De nombreuses réponses positives

Ils sont déjà 69 à avoir répondu positivement à l’appel de Stacy L.Smith. Parmi eux, on retrouve le réalisateur J.J Abrams, les actrices Jennifer Lopez, Eva Longoria, Amy Schumer, Susan Sarandon ou encore Reese Witherspoon.

La sous-représentation des femmes derrière la caméra est un problème majeur qui ne date pas d’hier. En 2016, seulement 20 % des films ont été réalisés par des femmes. Dans une tribune publiée chez nos confrères du Monde, le collectif Sexisme sur écrans s’indignait de cette trop faible représentation et demandait la mise en place de quotas dans l’affectation des aides à la réalisation notamment.

« Quand on a imposé des quotas dans les conseils d’administration des grandes entreprises, il y a eu une véritable bronca. Aujourd’hui, on a atteint la parité, parfois il y a même davantage de femmes et personne ne s’en indigne. (…) A titre d’exemple, seuls 7% des films diffusés par les chaînes du service public sont réalisés par des femmes. »

Collectif Sexisme sur écrans dans le Monde

Alors si le challenge proposé aux stars américaines ne fera sans doute pas évoluer les nombreuses inégalités entre les hommes et les femmes qui persistent, il pourrait au moins permettre une prise de conscience dans le monde du cinéma.