Vers une heure et demie du matin, le corps sans vie du petit Julen Roselló a été retrouvé. Il était tombé dans un puit le dimanche 13 janvier dernier. Des efforts exceptionnels avaient été déployés.

Depuis plus d’une semaine, les équipes de sauvetages étaient mobilisées pour retrouver le petit garçon de deux ans. Un trou parallèle au puit étroit a été creusé afin d’atteindre l’enfant, coincé à plus de 70 mètres de profondeur. Son corps sans vie a malheureusement été retrouvé à 1h25 du matin, dans la nuit de vendredi à samedi.

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez s’est exprimé ce matin sur Twitter : « Toute l’Espagne se joint à la tristesse infinie de la famille de Julen. Nous avons suivi de près chaque étape pour arriver jusqu’à lui. Nous remercierons pour toujours l’effort infatigable de ceux qui l’ont cherché tous ces jours ». Il a également adressé ses sincères condoléances à la famille.

La solidarité de tout un pays

Toute l’Espagne suivait de près le sauvetage du petit garçon, tombé par accident, alors que ses parents déjeunaient non-loin. Cette affaire est d’autant plus triste pour les parents de Julen. Ils avaient déjà perdu un enfant de trois ans en 2017, mort d’une crise cardiaque.

De nombreux messages de soutiens ont été partagés pour soutenir les parents depuis la disparition de leur fils. Plus d’une centaine de personnes ont été mobilisés dans son sauvetage. Un groupe de mineurs d’élite, habitués à porter secours à des victimes dans des circonstances extrêmement difficiles, étaient descendus dès jeudi soir dans le tunnel. Des pompiers et une équipe de la garde civile participaient également à la dernière phase de l’opération.

Une enquête a été ouverte afin de déterminer les causes exactes et la date de la mort de Julen. Selon un premier examen, le petit garçon serait mort des suites de sa chute dans le puit étroit.