La rupture d’un barrage minier du géant Vale, à Brumadinho, dans le sud-est du Brésil, a provoqué une gigantesque coulée de boue. De nombreuses habitations ont été recouvertes.

Le bilan est passé à 9 morts et plus de 300 disparus. »La police, les pompiers et les militaires ont tout fait pour tenter de secourir d’éventuels survivants, mais nous savons qu’à partir de maintenant les chances sont minimes et nous ne trouverons probablement que des corps » a indiqué Romeus Zema, le gouverneur de l’Etat Minas Gerais, où a eu lieu la catastrophe. Brumadinho est une commune de 39.000 habitants, situés à 60 km de la capitale de cet Etat brésilien.

Suite à la rupture du barrage, un coulée de boue a recouvert toute la végétation autours de la zone du barrage. Selon Globonews, une chaine d’information brésilienne, quelques habitations ont été touchées.