Ce jeudi matin, dans le cadre d’une journée de mobilisation des enseignants, plusieurs lycées de Toulouse ont été bloqués. Parcoursup, la réforme du bac et la suppression de 2600 postes : voilà des raisons de la grève pour les professeurs du secondaire. Des élèves du lycée Stéphane Hessel de Jolimont ont tenu à faire entendre leur voix en se mobilisant devant le bâtiment. Plus tard dans la journée, ils ont rejoint le rectorat d’académie dans le quartier Empalot. Pour rappel, un rassemblement académique avait lieu cet après-midi à 14h devant le Rectorat, suivie d’une manifestation vers le Monument aux Morts.