Cela fait maintenant quatre jours que le petit Julen, 2 ans est tombé dans un puit à Málaga, en Espagne. Le sauvetage est compliqué par la profondeur du trou, de 110 mètres de profondeur, par son diamètre, de seulement 25 centimètres et par les conditions météorologiques.

Une course contre la montre a débuté depuis dimanche afin de sauver un petit garçon de deux ans tombé dans un puit. Selon sa famille, il a chuté dans un trou à proximité de l’endroit où ses parents déjeunaient en montagne. Jusqu’à mercredi, seul un sachet de bonbons appartenant au jeune Julen avaient été retrouvé. L’examen de l’ADN, prélevé sur des cheveux retrouvés dans le puit, a permis de confirmer qu’il appartenait bien au garçon.

Des difficultés pour localiser l’enfant

Afin de retrouver le jeune garçon de 2 ans, les secours tentent de creuser des trous afin de le localiser. Il pourrait être coincé sous un amas de pierres, à 71 mètres de profondeur. Les recherches s’avèrent difficiles de par l’instabilité du terrain et le risque d’écroulement. Les sauveteurs tentent de creuser deux tunnels : l’un parallèle au puit, l’autre en direction oblique pour tenter d’atteindre Julen.

Ce jeudi, le coordinateur de l’équipe de professionnels qui travaille au sauvetage, Ángel García Vidal, s’est exprimé. Il a expliqué que « des perforations de 50 mètres devraient normalement durer entre 12 et 16 heures ».

Les conditions météorologiques devraient être bonnes vendredi, mais la pluie pourrait venir perturber les recherches le week-end prochain. L’affaire est suivie de près par les médias espagnols, elle génère de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux, notamment des messages de soutien pour la famille du petit garçon. On ne connaît pas l’état dans lequel il se trouve actuellement.