Grand favori des réseaux sociaux, Bilal Hassani décroche sa place pour la finale de « Destination Eurovision », dont le vainqueur représentera la France à l’Eurovision.

Bilal Hassani, très connu des réseaux sociaux cartonne avec sa chanson « Roi » et a terminé en tête de la demi-finale de « Destination Eurovision » hier soir sur France 2. Le grand gagnant de cette émission partira représenter la France au concours international de l’Eurovision prévu en mai prochain à Tel Aviv.

Mais le succès de Bilal n’est pas sans raison. À seulement 19 ans, l’artiste compte plus de 55 millions de vues sur Youtube avec plus de 700 000 abonnés. Mais ce qui fait aussi que Bilal n’est pas de difficultés à cumuler les votes, c’est son engagement contre le cyber-harcèlement.

En effet, avec son look androgyne, ses coupes et couleurs de cheveux toujours plus originales et décalées les unes des autres, le chanteur et youtubeur fait l’objet de nombreuses critiques et insultes homophobes sur les réseaux sociaux. Mais depuis juin dernier, mois où le jeune homme a décidé de révéler son homosexualité sur la toile, le chanteur reçoit de nombreuses menaces de mort.

À l’automne, il avait donc répondu à toutes ces insultes et menaces dans une vidéo où il dénonçait le cyber-harcelement. Aujourd’hui il explique dans une interview au Parisien : « Au début, je ne m’en fichais pas, les commentaires me faisaient mal, mais tu apprends à vivre avec ces 10 à 15 insultes par minute. Tu es anesthésié. Et il ne faut pas sous-estimer l’état de notre pays. »

Ce sont toutes ces raisons qui ont poussé Bilal Hassani à interpréter « Roi », une chanson qui se veut être une hymne à l’acception et à l’affirmation de soi. Un message qu’il est important de véhiculer aux jeunes, principal public sur youtube, à l’époque où le harcèlement est omniprésent dans les écoles, les collèges, les lycées, dans la rue ou encore sur internet.

Bilal Hassani affrontera Chimène Badi, Silvàn Areg et Aysat en finale où chacun tentera de décrocher sa place pour l’Eurovision.