Les services de renseignements français ont publié une offre de stage plutôt originale. En effet, les principales missions proposées au futur stagiaire seraient, entre-autre, le piratage des chats de jeux vidéos multijoueurs tels que « Fortnite » ou encore « World of Warcraft ».

L’un des nouveaux objectifs de la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) est de dénicher des hackers en herbe. Le ministère des Armées a transmis une offre de stage de six mois à des dizaines d’écoles spécialisées. Un stage unique puisqu’il s’agira notamment de trouver des failles informatiques contenues dans certains jeux vidéos. Le ministère des Armées a d’ailleurs indiqué que « de plus en plus de personnes utilisent les jeux vidéos connectés afin d’en détourner leur utilisation première. Et pour cause : les moyens de communication mis à disposition dans ces jeux sont utilisés de manière furtive afin d’échanger de l’information spécifique ». 

World of Warcraft, League of Legends, PUBG ou encore Fortnite (qui compte plus de 200 millions de joueurs) seraient les principaux concernés. En piratant et pénétrant les chats, les services de renseignements français pourraient alors accéder au contenu des discussions de certains joueurs.

Attirer des jeunes avec du potentiel

L’offre de stage est également disponible en ligne, trois principales missions y sont inscrites « effectuer la cartographie des jeux vidéos connectés largement répandus (…) sélectionner un ou deux bons candidats et effectuer une rétro-conception afin d’en extraire des signatures réseau (…) recherche et exploitation de failles ».

Hormis le fait de proposer cette offre de stage originale, la DGSE aurait aussi pour objectif d’attirer et de recruter de jeunes professionnels. Cette année, les services de renseignements français devraient recruter 400 profils techniques, notamment dans les technologies numériques.

Lien pour accéder à l’offre de stage à pourvoir : https://www.documentcloud.org/documents/5671651-Fortnite-offre-de-stage.html