Au lendemain de l’acte VIII de la mobilisation des gilets jaunes, Jacline Mouraud, l’un des symboles du mouvement a annoncé vouloir lancer son parti politique. Une formation nommée « Les Emergents » et dont les revendications se veulent avant tout sociales. 

Elle s’était fait connaître au début de la fronde en manifestant contre la hausse des prix des carburants. Désormais, Jacline Mouraud souhaite s’impliquer de façon beaucoup plus concrète. En effet, selon Le Figaro, cette hypnothérapeute va lancer son parti politique, « Les Emergents ». Très active sur les réseaux sociaux et notamment sur Facebook, Jacline Mouraud était rapidement devenue une figure du mouvement des gilets jaunes. Cependant, au fil des semaines, sa popularité a chuté auprès de nombreux manifestants. Ces derniers lui reprochaient notamment son appel à la trêve début décembre suite à l’allocution du président de la République. Des positions plus modérées, à l’image du collectif « gilets jaunes libres », dont elle est le porte-parole.

« Remettre le social sur la table »

Une nouvelle formation politique donc, qui a pour but de structurer le mouvement des gilets-jaunes suite à un acte VIII très marquant. « Je ne revendique aucun titre, j’essaie de créer le parti, c’est pas mal, a confié Jacline Mouraud à France Info. Ensuite, comme dans n’importe quel parti, il y aura des votes. Que ça soit moi ou pas, je m’en fous, ce n’est pas ça qui est important. » Les revendications sont simples : « remettre le social sur la table ». Des propos qui font écho à sa demande de transformer le mouvement début décembre.