La rue Arago, en plein cœur du quartier Faubourg-Bonnefoy. Crédit : Camille Moretti

Situé au nord-est de Toulouse, le quartier Bonnefoy était, jusqu’au milieu du XIXe siècle, un quartier de maraîchage. Avec le développement du rail, notamment de la ligne Bordeaux – Sète en 1855, un habitat d’employés du chemin de fer s’est installé. En 1931, des habitations à bon marché (HBM) sont construites, et le quartier s’urbanise peu à peu dès les années 1960, avec la construction de plusieurs immeubles. Aujourd’hui, plusieurs anciennes maisons de cheminots typiques sont encore visibles dans les rues de ce quartier. Ce lundi, on devine au bruit presque omniprésent des voitures, malgré qu’il soit 15 heures, que c’est un lieu de passage important à Toulouse. Bus, voitures, vélos ou encore scooters et motos se relaient. Les piétons sont également assez nombreux dans ce quartier toulousain.

Une école maternelle ainsi qu’une école élémentaire sont présentes rue du Faubourg-Bonnefoy. Crédit : Camille Moretti

Desservi par de nombreuses lignes de bus, telles que la L9, la L36 ou la L39, le faubourg Bonnefoy se trouve à proximité de la gare de Toulouse-Matabiau. Malgré ces deux moyens de transport, aucune ligne de métro ne dessert directement le quartier. Il faut marcher une dizaine de minutes pour atteindre le métro le plus proche. Cependant, le quartier Bonnefoy figure sur le tracé de la troisième ligne de métro de Toulouse : Toulouse Aerospace Express. Le quartier bénéficiera donc d’un accès au métro d’ici 2025.

Le Faubourg-Bonnefoy est aussi un quartier qui propose de nombreuses activités culturelles. Crédit : Camille Moretti

Riche en activités culturelles et commerces de proximité

Le quartier Bonnefoy, Bonafé en occitan, est un quartier populaire où l’activité culturelle ne manque pas. Un jardin public est notamment présent, attenant à l’Espace Bonnefoy. Jeux pour enfants, bassin central avec fontaine et de nombreux bancs  dispersés dans le jardin, mais aussi, en ce mois de décembre, un sapin de noël. Malgré un quartier de passage important, le  jardin est paisible. On y voit des personnes promener leur chien, des amis discuter, des personnes âgées assises sur un banc, des parents qui regardent leurs enfants jouer ou encore des personnes juste de passage. Malgré un quartier de passage important, le jardin est paisible. Excepté lorsque c’est l’heure de ce que l’on devine être la récréation pour les enfants de l’école située à proximité. Le calme laisse alors la place aux cris enjoués. Mais ce n’est pas tout, « Espace Bonnefoy », un lieu dédié à toutes les manifestations culturelles du quartier, le théâtre « Le hangar » ou le « Théâtre de poche » mais aussi l’espace d’art contemporain « Lieu commun » contribuent aussi à l’activité culturelle du quartier.

Dans ce quartier, un jardin public qui propose notamment des jeux pour enfants, mais qui autorise aussi les chiens. Crédit : Camille Moretti

Enfin, les Toulousains du quartier peuvent profiter des nombreux commerces de proximité qui bordent les rues du faubourg. Auto-école, pharmacie, institut de beauté, coiffeur, bibliothèque, mais aussi boucherie-charcuterie, boulangerie-pâtisserie, tabac ou encore bar et restaurant longent les rues de ce quartier de la Ville rose. De plus, un supermarché et deux épiceries de nuit complètent l’animation de la rue Faubourg-Bonnefoy, épine dorsale du quartier.

De nombreux commerces de proximité longent les rues du quartier Bonnefoy. Crédit : Camille Moretti

 

Camille Moretti