Le Filtergate : nouveau scandale pour l’industrie du tabac

Le Filtergate : nouveau scandale pour l’industrie du tabac

Fumer 1 paquet de cigarettes équivaudrait à fumer 10 paquets selon le CNCT// Pixabay
Fumer 1 paquet de cigarettes équivaudrait à fumer 10 paquets selon le CNCT// Pixabay

Quatre des plus grandes firmes productrices de tabac auraient manipulé leurs produits afin de tromper les tests effectués par les autorités sanitaires. Une plainte a été déposé par le Comité national de lutte contre le tabagisme (CNCT).

Selon le CNCT, les goudrons présents dans le tabac seraient 2 à 10 fois supérieur à la normale, ainsi que pour la nicotine qui serait 5 fois supérieure. « Ainsi, ceux qui pensent fumer un paquet par jour en fument, en fait l’équivalent de deux à dix », indique l’organisme dans son rapport.

Selon le comité, « le filtergate représente la manipulation des filtres par les fabricants de tabac via la perforation de ces filtres et l’existence de minuscules trous destinés à falsifier les tests des caractéristiques des cigarettes. »
Détectable sur le corps humain, cette falsification est un scandale sanitaire à échelle mondiale.
Le CNCT a déposé plainte pour mise en danger d’autrui. Des procédures similaires ont également été lancées dans d’autres pays.

Tous les fabricants de tabac sont concernés

« Les quatre majors du tabac représentés en France sont concernés. La cigarette du buraliste lancée il y a peu ne fait pas exception », explique le CNCT.
Le but de ces entreprises était de tromper les laboratoires agréés en charge de mener les tests destinés à mesurer les taux de goudrons, de nicotine et de monoxyde de carbone contenus dans les émissions de fumée.
Le Président du Comité National Contre le Tabagisme a déclaré,
« Le filtergate constitue assurément un nouveau scandale aux conséquences sanitaires majeures qui légitime que l’on encadre et surveille bien davantage les pratiques des fabricants de tabac ».

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?