Romain Da Fonseca tente la toute première Transpyrénéenne en traineau

Romain Da Fonseca tente la toute première Transpyrénéenne en traineau

Le chien de traineau est une race très endurante, résistante au froid, et ultra-rapide./ Mélodie Fourcade
Le chien de traineau est une race très endurante, résistante au froid, et ultra-rapide./ Mélodie Fourcade

900 km de raid, 30 000 mètres de dénivelé cumulé, et des cols à 3 000 mètres attendent Romain Da Fonseca lors de son périple. En un mois, le jeune musher entend relier Hendaye à Banyuls, au travers de l’immense chaîne pyrénéenne. 

« Supertramp », c’est le nom donné à ce projet par Romain. Une référence à Alexander Supertramp, le mythique aventurier de « Into the Wild ». Dans cette aventure, le baroudeur des temps modernes est accompagné de ses huit fidèles compagnons : Jolene, Luigi, Jack, Little Big Man, Luna, Mars, Mercure-Pirate, et Mi’Kmaq. La fin du périple est prévue pour le 3 mars prochain, à Banyuls sur mer, après un mois de transpyrénéenne avec ses chiens de traineau.

Le kart vite délaissé au profit du traineau

Romain et ses huit huskies ont pris le départ de leur traversée des Pyrénées à Hendaye, ce samedi 3 février. Selon les étapes, le musher sera amené à utiliser le kart (avec des roues), ou le traineau sur des pistes enneigées. Les fortes neiges de ces derniers jours ont ainsi amené la petite équipe à sortir le traineau plus tôt que prévu.

 

Il est possible de suivre le périple de Romain et de ses huit toutous sur Facebook, encore sur le site internet de Romain, où une rubrique est dédiée à cette toute première Transpyrénéenne.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?