Nouveau blocus à l’université Jean Jaurès à Toulouse, une situation agaçante pour certains